Histoire

HISTOIRE DU CHIEN DE CANAAN EN ISRAEL...


Vers 1935, le Haganah (Force de Défense Juive), demande au Professeur Rudolphina Menzel, cynologue d'origine autrichienne, de développer et superviser le dressage de chiens de travail pour garder les casernes isolées de l'armée Israélienne pendant la Guerre de L'Indépendance. Elle se souvient alors de ces chiens qui vivent dans le désert et qui ont survécu aux rigueurs de leur terre natale : en effet, le Chien de Canaan est l'une des rares races à s'être parfaitement adaptée à un milieu désertique. Son incroyable capacité à supporter des températures extrêmes et le manque d'eau est le fruit d'une évolution physiologique "à marche forcée".

Elle décide de tenter l'expérience avec eux, et fixe le type de la race :

De taille moyenne 50 à 60 cm au garrot, avec une ossature moyenne, son corps équilibré et bien proportionné s'inscrit dans un carré. Son poids varie de 18 à 25 kg. Il a un poil de couverture serré, dur et droit, court ou de longueur moyenne. Son sous-poil est abondant et serré. La couleur de sa robe n'est pas sans rappeler celle du désert : elle peut aller de sable à rouge-brun, être blanche, noire ou panachée. Ses oreilles sont dressées sur un crâne de forme fonctionnelle, sa queue est recourbée sur son dos. Son trot rapide, d'une remarquable agilité, lui confère une allure naturellement légère et fait de lui un chien endurant et plein d'énergie..

Avec des sens très développés, des réactions vives et rapides, son intelligence, sa docilité, sa vigilance et sa robustesse, il réunit toutes les qualités nécessaires pour le projet du Professeur Menzel, qui débute alors un programme de « re-domestication ». Pendant la 2ème Guerre mondiale, il est utilisé comme chien de garde, sentinelle, messager, détecteurs de mines. Ultérieurement, il est aussi employé par la Croix-rouge, en tant que chien de sauvetage ou de thérapie.

En 1965, il est exporté aux Etats-Unis, puis au Royaume-Uni et en Italie.

La race des Chiens de Canaan ne sera reconnue officiellement par la Fédération Cynologique Internationale qu'en 1966, sur une première proposition de Standard émanant du Professeur Menzel. Il deviendra alors le chien emblématique d'Israël.

A la mort du Professeur Menzel en 1963, la majorité des chiens qu'elle détenait sont repris par Myrna Shiboleth dans son élevage, le Shaar Hagaï Kennel. Cette dernière décide de continuer le développement de la race dans le même esprit que le Professeur, à savoir : conserver ses caractéristiques naturelles uniques, en réintroduisant régulièrement dans ses programmes de reproduction des chiens sauvages, avec l'aide des Bédouins (Druses) qui continuent de nos jours à en attraper ou en recueillir pour en faire des chiens de garde, comme il le font depuis des générations.

De nos jours, c'est une des rares races de chien paria, avec le Basenji, à être reconnue par toutes les sociétés canines internationales (FCI, UKC et AKC).

... ET EN FRANCE


En 1999, un éleveur du Puiseux en Bray (Oise), Monsieur Olivier Broutin, entend parler du Chien de Canaan et décide d'introduire deux premiers reproducteurs en France afin de développer la race dans notre pays sous l'affixe du Granit Noir.

Au même moment, Laurence Ariès, (qui créera l'Elevage de Solemel situé dans le Lot) va chercher en Italie, puis en Israël ses premiers Canaans. Elle va d'ailleurs, avec Myrna Shiboleth et des passionnés de Chiens de Canaan venus de différents pays d'Europe, passer 8 jours en Israël et assister à la 2ème Convention Internationale sur le Chien de Canaan. Pour aider à développer la race en France, Myrna Shiboleth va jusqu'à lui prêter son chien "Barak Me Shaar Hagaï", Champion du monde, champion international, champion d'Israël et du Luxembourg.

De ces coups de cœur et avec le soutien du Husky Club de France et de la Société Centrale Canine, il naît très vite une équipe qui crée, le 14 juin 2000, le "Canaan Club de France" (association Loi 1901 sans but lucratif), dont les objectifs consistent à améliorer la race, en encourager l'élevage, contribuer à sa promotion et développer son utilisation.

Les Chiens de Canaan produits en France se sont parfaitement adaptés au climat du pays et plusieurs d'entre eux se distinguent au plus haut niveau lors d'expositions Nationales ou Internationales. Certains obtiennent également des résultats dans des disciplines d'utilité comme l'Agility et l'Obéissance.



Dernière modification : jeudi 3 mai 2018 - © Copyright 2003-2012 Canaan Club de France
Identification WALDEC : W601002058 - Bouniols - 46170 Castelnau Montratier
Président : Laurence Ariès - Webmestre : Stéphanie Simon - Hébergeur : OVH - 140 Quai du Sartel - 59100 Roubaix - France
Optimisé pour Microsoft Internet Explorer 6.x ou plus et Mozilla Firefox 1.5.x ou plus, à une résolution d'écran de 1024 x 768 pixels